L'histoire de la Ferme

L'histoire du village vacances de la Ferme Saint Michel démarre en juillet 1993. Jean et Anne Robin, jeunes mariés, sont installés depuis 4 ans en tant qu'agriculteurs sur l'exploitation familiale de La Barre, dans la campagne gâtinaise.

Les difficultés vont croissantes dans le monde agricole. La crise des années 90 touche de plein fouet les campagnes françaises et des familles déjà fragiles finissent par avoir du mal à pérenniser leur activité. Devant la situation, Jean et Anne décident de se diversifier et achètent trois bungalows. Le but: mettre en valeur le domaine familial, qui comprend notamment un bel étang de 10 hectares, par le lancement d'un activité d'agrotourisme. Depuis toujours, l'accueil est une tradition dans la famille Robin, présente à Gourgé depuis plus de 400 ans.

Les premiers mobil-homes
Les débuts sont modestes: quelques bungalows, l'étang de La Barre, et des veillées le soir au coin du feu font le bonheur de quelques vacanciers que la rusticité et la simplicité du lieu ne dérangent pas. Mais rapidement, ce qui pouvait passer pour un inconvénient devient la principale force de la Ferme Saint Michel, qui attire les citadins lassés par les vacances "de masse" au bord de la plage ou dans les lieux trop fréquentés: à La Barre, ils apprécient le calme et la tranquilité, la convivialité des vacanciers qui apprennent à se connaître et reviennent souvent ensemble d'une année à l'autre, la vie dans un cadre naturel et préservé à la campagne.

Les premiers mobil-homes

Aujourd'hui, la Ferme Saint Michel s'est bien développée: elle a reçue l'agrément "Parc Résidentiel de Loisirs", la plupart des mobil-homes ont été remplacés par des chalets en bois canadien, et de nouvelles activités ont fait leur apparition: piscine intérieure chauffée puis extérieure avec toboggan, canoës, tennis de table, foot, poneys, une salle d'accueil sonorisée et équipée pour recevoir du public et dernièrement un minigolf 12 trous. Anne gère désormais l'entreprise en son nom, tandis que Jean, après avoir dirigé pendant 10  ans des projets de l'ONG Fidesco,  travaille aujourd'hui comme responsable du recrutement international à l'Université Catholique de l'Ouest à Angers.

Le village-vacances actuel

L'entrée actuelle du village-vacances

Mentions légales | Site optimisé pour Firefox| Plan du site